[RECENSION] Rechercher l'information stratégique sur le web, de Véronique Mesguich

Consultante-formatrice bien connue du monde du management stratégique de l'information, Véronique Mesguich publiait en juillet dernier un ouvrage didactique intitulé Rechercher l'information stratégique sur le web (éd. De Boeck Supérieur). Cet ouvrage présente, et c'est une tendance très positive qu'il faut souligner et encourager dans littérature relative à l'intelligence stratégique, le double avantage de fournir un cadre de référence et un socle de connaissances théoriques et techniques d'une part, et de réelles clefs opérationnelles largement exemplifiées d'autre part. Autrement dit, il permet non seulement au lecteur d'agir, mais aussi de comprendre comment et pourquoi agir de la sorte compte tenu des éléments de contexte, dont on sait qu'ils ont été profondément renouvelés ces dernières années concernant la recherche d'information sur le net.

Les outils et méthodes présentés couvrent la plupart des opérations et des sources : de la recherche ponctuelle à l'analyse des informations en passant par la mise en place et la pratique de la veille, sur le web visible et invisible. Tout juste peut-on regretter, mais cela est tout à fait compréhensible, le peu de cas qui est fait du « darkweb ».

Surtout, ce livre permet de comprendre que la recherche d'information ne connaît pas aujourd'hui, et peut-être encore moins qu'autrefois, de solution miracle. Si la maîtrise des méthodes et des ressources présentées dans le livre est indispensable à toute bonne recherche d'information valorisable, l'auteur met en avant la notion clef de sérendipité, définie comme « l'art des découvertes heureuses », fait d'opiniâtreté et d'accidents favorables, exigeant d'être à l'affût du moindre petit indice susceptible de révéler une information d'importance ou d'orienter les recherches dans une direction nouvelle et porteuse. Un art, donc, plus qu'une technique, comme souvent en matière de renseignement.

Cet ouvrage, notamment via les cas pratiques présentés, peut s'avérer très utile aux "débutants" autant qu'aux chercheurs plus confirmés qui trouveront là un cadre de référence à portée de main, et non seulement de clavier, ce qui peut s'avérer très pratique et peut permettre de découvrir ou redécouvrir quelques outils et méthodes. Toutefois l'ouvrage ne s'adresse pas aux experts en OSINT, si ce n'est pour une révision de quelques fondamentaux.


    

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[RECENSION] Le renseignement humain à l'ère numérique de Terry Zimmer

[REPORTAGE] Journée « Temporalités des crises » à Lyon

[FLASH] La France a désormais une doctrine militaire de « lutte informatique offensive »