Résolutions 2019

Bonne année 2019 à toutes et tous.

Après quelques semaines de rodage discret, Question It a décidé d'ajuster sa démarche éditoriale. L'objectif reste double : produire du contenu utile tout en restant suffisamment littéraire pour conserver une lecture agréable et susciter la discussion et le partage. En effet, nous sommes ici dans un laboratoire d'idées et non pas dans une réelle démarche opérationnelle. Il nous a néanmoins semblé qu'il était nécessaire de s'appliquer, dès le laboratoire, la discipline qui s'impose dans l'exercice de la nouvelle intelligence qui est précisément l'objet de nos billets et dont nous espérons servir la dimension opérationnelle par le contenu que nous proposons.

Sans sacrifier tous les détours et formules que nous apprécions, nous tâcherons désormais de produire un contenu :

-Moins bavard.

-Plus structuré afin de permettre une lecture plus efficace.

-Plus sourcé, bien que nous considérions que le propre de nos lecteurs est de s'intéresser à l'information, donc d'être suffisamment responsables pour chercher, vérifier et analyser ce qui peut-être relaté ici sans avoir à être pré-orientés par nos soins. Par exemple, les références d'ouvrage seront plus systématiquement notées, sans pour autant tomber dans la forme universitaire.

-Plus exemplifié dans la mesure du possible, car nous pensons que la conceptualisation est nécessaire mais difficilement mobilisable en fait si elle est livrée seule sans l'adjonction d'un exemple concret.

Parmi les sujets qui sont sur la table de travail en ce moment, beaucoup sont relatifs au langage et à la sémantique. Nous entreprenons également des réflexions sur le droit, notamment en matière de « cyberguerre ». Nous espérons pouvoir produire rapidement des notes moins réflexives et plus pratiques comme des indications bibliographiques, ou encore des infographies de décryptage sur des sujets précis.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[RECENSION] Le renseignement humain à l'ère numérique de Terry Zimmer

[REPORTAGE] Journée « Temporalités des crises » à Lyon

[FLASH] La France a désormais une doctrine militaire de « lutte informatique offensive »