[FLASH] La France a désormais une doctrine militaire de « lutte informatique offensive »

Nous découvrons ce jour les éléments publics de doctrine militaire de lutte informatique offensive du COMCYBER (Commandement cyber né en 2017) au sein des forces armées nationales. Le cyberespace y est décrit, comme c'est le cas depuis longtemps dans la littérature militaire, comme la réunion de 3 couches interdépendantes : physique (infrastructures, terminaux...), logique (logiciels et protocoles) et sémantique/sociale (parfois appelée informationnelle, elle désigne l'ensemble des données).

La doctrine de LIO vise à tirer pleinement parti de toutes les dimensions et capacités du cyberespace afin d'atteindre la « supériorité opérationnelle ». Elle envisage les opérations cyber comme pouvant être complémentaires, préparatoires ou alternatives à d'autres modalités d'opération. L'accent est également mis sur la nécessité de gérer les risques inhérents à de telles opérations. Entre les lignes, transparaît le flou relatif quant au droit applicable en la matière qui fera prochainement l'objet d'un article ici-même.

On relève le ton dynamique qui accompagne cette publication et, notamment, l'affirmation d'une politique ambitieuse, non seulement quant à l'acquisition et au partage des capacités d'action, mais également en matière de ressources humaines ce qui devrait attirer l'attention des nouveaux arrivants sur le marché de l'emploi. En même temps qu'un accomplissement, ces éléments publics donnent la sensation d'un commencement et d'une clarification de la place des enjeux cyber dans nos armées. Affaire à suivre, donc !

Màj : Comme le note ici Olivier Kempf, l'élaboration de cette doctrine et la publication de ces quelques éléments nous font percevoir le franchissement d'une étape significative. La LIO a enfin trouvé sa place et sa vocation dans les armées, tandis qu'elle était jusqu'ici relativement discrète et très liée aux services spéciaux. Olivier Kempf parle d'une « déconcentration » de la LIO.   

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[RECENSION] Le renseignement humain à l'ère numérique de Terry Zimmer

[REPORTAGE] Journée « Temporalités des crises » à Lyon